Yin Yang Tree

Je me sens guidée à partager mon expérience personnelle à propos de ma transformation spirituelle qui requiert l’établissement de l’équilibre et de la pleine prise en possession de mon pouvoir : la voie de la femme (ou homme) de pouvoir vers la maîtrise.

Comme plusieurs d’entre vous je suppose, j’ai souvent tendance à être impatiente vis-à-vis de la façon dont les choses se déroulent et le temps que prend l’évolution de ma transformation intérieure. Une des plus grandes leçons que j’ai eu à apprendre et à incarner est la patience et la confiance, qui sont, en sommes, la même chose essentiellement.

Peu importe où vous sentez que vous êtes bloqué, cela indique la zone d’ombre en vous-même qui a besoin de reconnaissance – lumière – et d’amour afin de transmuter votre propre entrave et déséquilibre.

L’ascension est réellement la descente du Soi Supérieur dans le plan physique de la Terre. Un des nombreux pièges que nous rencontrons sur cette voie est de s’en prendre à soi-même quant à ne pas réussir à atteindre et maintenir cette paix intérieure et la joie plus rapidement dans la 3D, ce qui reproduit et maintient ce désir de contrôler le comment et le quand de l’issue recherchée.

Tout au long de ce processus, il est important de reconnaître ceci en soi-même, sans pour autant s’en prendre à soi-même une fois de plus pour avoir tenter de contrôler le déroulement des choses. La clé est littéralement le pardon et l’amour dans toutes les directions, et surtout envers soi-même à chaque fois que vous doutez de vous-même et que vous expérimentez des émotions désagréables. Tout ceci fait partie du processus de libération; de l’envolée de l’aigle libre en vous.

Alors il est inutile d’essayer d’accélérer le processus, tout comme il est impensable d’accélérer le rythme d’une magnifique symphonie musicale dans les sections où la musique doit ralentir et respirer dans des laps de silence. Et ces instants de silence sont si doux et délectables n’est-ce-pas? Exactement là où ils peuvent être appréciés pleinement dans le présent et à la fois vis-à-vis de l’ensemble de la symphonie.

La maîtrise de soi, comme vous le savez, est un processus qui requiert de réclamer et d’intégrer tout son Pouvoir en soi-même. Il s’agit d’un processus en expansion constante qui requiert de la pratique. Même si nous avons la chance de pouvoir recevoir tout le soutien de nos guides spirituels en parfait synchronisme avec les énergies en expansion liées au grand changement de l’Ère de la Terre et de la galaxie, il demeure que ce changement s’effectue à l’intérieur de soi par la pratique et le respect du rythme et des cycles de celui-ci. Un peu comme un danseur « né » qui devra tout de même pratiquer et développer ses talents et habiletés pendant plusieurs années afin de maîtriser l’art de la danse.

L’esprit des arbres et le collectif des elfes m’aident beaucoup à intégrer et permettre le flot de la confiance, de l’amour et de l’assurance en moi. Ils me montrent comment nettoyer et transformer mes schèmes de pensées afin qu’ils deviennent plus en harmonie avec la symphonie de Qui Je Suis et désire devenir sur la Terre.

Ils m’aident à faire confiance envers l’inconnu; envers le Grand Mystère. Cela est la sagesse du cœur; du féminin divin équilibré en soi-même.

Aussi longtemps que nous ne pourrons accepter et faire confiance à cette partie essentielle de Tout Ce Qui Est et de comment la Création fonctionne réellement, nous tendrons à résister au processus-même qui nous libère vraiment.

La peur de l’inconnu est la peur de perdre le contrôle. La peur de perdre le contrôle est la peur de la mort elle-même.

Mourir est un acte de puissance en soi. La mort permet la transformation et la liberté véritables.

Pourquoi avoir si peur de l’inconnu alors?

Pourquoi avoir peur de la Magie même de la Création?

Il s’agit-là d’importantes questions à se poser afin de voir et de pouvoir transmuter le déséquilibre en soi-même. Par l’Amour et la Compassion, toujours.

Au parcours de ce voyage intérieur de l’éveil et de l’incarnation de notre plein pouvoir et majesté, nous sommes constamment guidés à regarder dans le miroir quant aux cadeaux de la Vérité intérieure et extérieure (qui sont souvent des bénédictions déguisées).

Trouver l’équilibre au sein de l’espace sacré du cœur aide à ancrer toute la sagesse et la guidance du Soi Supérieur dans le Présent, afin que la paix et le savoir inné guident nos vies.

Nous avons tout le soutien nécessaire au cours de ce voyage. Mais il demeure que ce voyage en est un individuel auquel chacun d’entre nous doit participer pleinement avec volonté et dévotion, puisque chacun est l’acteur principal, le scénariste et le metteur en scène de sa propre vie et de sa destinée.

J’aimerais terminer avec cette citation tirée du livre Crystal Woman: The Sisters of the Dreamtime de l’auteure Lynn V. Andrews :

« J’ai compris quelque chose qui n’avait jamais été tout à fait clair pour moi auparavant. Comme une guerrière, vous devez d’abord être en mesure de monter sur votre propre plateau de centralité avant que l’aide arrive. Si vous êtes dispersé, les esprits se dispersent. Une fois que vous rassemblez vos forces et priez et honorez votre silence intérieur, toutes les forces de vie de la nature deviennent curieuses et affluent dans votre champ d’énergie. » (traduction de l’anglais par Isabelle)

En honneur à tous les guides et le soutien de la part de tous les royaumes de la Terre et du Cosmos, mais surtout, en honneur à votre propre voyage intérieur, je vous salue.

Avec Amour et Lumière,

Isabelle

°The Return by Autumnskyemorrison

Source de la première image : mousiemasala.tumblr.com

Deuxième image : “The Return” par Autumn Skye Morrison

 

 

Si la lecture de ce message a résonné en vous, vous pouvez choisir de partager votre appréciation en faisant un don.
 
Vous pouvez effectuer votre don sur PayPal addressé à abirami.isabelle@gmail.com
 
Merci!!!
Publicités